Le Désastre argentin que nous constatons, n'est pas uniquement la faute du Président Macri. Elle est la faute du plan imposé par Christine Lagarde et le FMI. Le fait est qu'il a cru que ce plan ne pouvait que donner des bons résultats. Pour être simple, il faut savoir que ce plan d'austérité à impliqué principalement: un taux directeur de l'ordre de 70%, et une politique de soutien du peso argentin, avec un prêt de 75 milliards de dollars. Le fait est que le taux directeur a étouffé totalement l'économie. Puis, la politique de soutien du peso est en train de vider les réserves du pays. Ainsi, la d'pression économique se conjugue avec une faillite économique. Il aurait fallu avoir un taux directeur de 4 à 5%. Arrêter de faire fonctionner la planche à billets, et laisser le peso se dévaluer librement. Surtout ne pas dépenser le prêt du FMI, et le rembourser le plutôt possible.