Avant que Galilée utilise sa longue-vue pour regarder le ciel - en 1609 -, les hommes n'utilisaient que leurs yeux et leur intelligence pour saisir le cosmos. Il y a donc bien un avant et un après Galilée. Puis, ces acquis ont été intégrés dans leurs calendriers. C'est ainsi qu'il y a eu le calendrier grecque, romain et hébraïque de 364 jours. Julius Caesar, en 44 avant notre ère, va introduire le calendrier égyptien de 365 jours. On pense alors que le calendrier Julien était un calendrier solaire. D'après ce que nous savons actuellement, les premières civilisations qui ont eu un calendrier solaire au sens strict de ce terme - 365,25 jours - ce sont les Olmèques et les chinois. En Chine, c'est la dynastie Chang (-1570 à -1045), qui introduit dans son calendrier l'année solaire: de 365,25 jours. Vers la même époque va apparaître le calendrier Olmèque. En Occident, il faut attendre la réforme Grégorienne, en 1582, pour voir apparaître l'année bissextil. Le premier astronome a avoir calculé l'année solaire, fut Hipparque: mort en 120 avant le Christ.