Il est vrai que l'économie américaine continue à bien fonctionner, grâce à son privilège monétaire. Mais , il est aussi vrai que nous sommes dans le mouvement de la crise. Qui est particulièrement forte du côté du Nasdaq.