Nous avons déjà signalé ici que la dette internationale devait se réduire considérablement, si nous sortons de la monnaie unique. Car l"abandon de l'euro, implique sa dépréciation à l'infini. La dette contenue dans le Target 2 allemand - qui fut de 900.000 milliards d'euro fin 2017 - devra aussi disparaître.