Nous le signalons depuis des années: si on veut dépasser la logique de la crise internationale dans laquelle nous nous enfonçons, le système monétaire international devrait s'orienter vers l'institutionnalisation de l'étalon-or international. Dans ces conditions, chaque pays devra assumer et sauvegarder sa souveraineté monétaire. Dans ce processus, la France n'a rien à perdre, mais tout à gagner. Car elle détient, en termes réels, la deuxième réserve or du monde: 2.435,9 tonnes. Après l'Italie, avec 2.451,8 tonnes.