Pour Aristote, la loi des contraires se manifeste d'une manière différente dans la nature que dans la culture. Dans la nature, le négatif est l'autre du positif. Et cette dualité se manifeste soit dans l'identité, soit dans la différence. Par contre, dans la culture, dans sa dimension éthique, l'injuste est ce qui s’oppose au juste, soit par excès, soit par défaut.

Pour la philosophie chinoise, la nature humaine est représentée par la figure du taiji, où le yin est noir et où le yang est blanc. Mais, où chaque moment de la dualité contienne sa différence. Nous trouvons aussi cette idée dans la philosophie aztèque.