La philosophie classique grecque nous montre que le genre est l'essence, l'universalité intérieure qui relie d'une manière naturelle la multitude d'individus. En d'autres termes, l'essence du soi es l'universel; elle est le fondement de l'autonomie, de la raison et de la conscience.

Ceci veut dire, par conséquent, que la dimension générique est l'universel, qu'au niveau de l'humain est masculin et féminin. Mais, bien évidement comme nous le montre la philosophie chinoise - comme la philosophie des aztèques -, le masculin contient du féminin, tout comme le féminin contient du masculin.