Beaucoup de spécialistes pensent encore que l'union monétaire mène à l'union politique. Certes, la formation de communautés de plus en plus élargies, est de l'ordre du souhaitable. Mais, tout ce qui est souhaitable n'est pas toujours de l'ordre du possible. L'union monétaire n'a jamais produite l'union politique. Le rôle de la monnaie n'est pas de produire des nations. Les nations sont des produits historiques. Et c'est, justement, ce que l'histoire que nous pouvons constater nous montre. La pensée post-nationale a cru que la fin des nations, est la solution à tous les problèmes du monde. Comme hier encore la pensée marxiste croyait que le fin de l'État état la finalité même de l'accomplissement historique. Actuellement, nous nous rendons compte que la création d'un État de justice, au sein d'une véritable communauté des nations, est une nécessité fondamentale. Est la tache des temps à venir.