L'industrie de la voiture nous montre clairement que deux modèles industriels se manifestent actuellement dans les économies mondialisées. Celui des délocalisations et celui de la sous-traitance. Nos constructeurs automobiles, par exemple, font de plus en plus monter leurs voitures hors de France. L'industrie de la voiture allemande, par contre, fait de la sous-traitance avec les pays de l'Est. D'où elle importe des morceaux de voitures, qu'elle monte dans ses propres usines en Allemagne. De sorte que les pays de l'Est sont devenus, pour l'Allemagne, un véritable hinterland économique. De là, aussi, l'importance des excédents allemands.