L'école de Vienne nous a appris que la monnaie es le problème de celui qui l'imprime. Normalement, le fonctionnement de la planche à billets, provoque l'inflation. Actuellement, la Fed augmente sont stock monétaire au rythme de 75 milliards de dollars par mois. Mais cet argent est employé pour acheter des bons du Trésor, sur le marché international. C'est cet afflux monétaire sur le marché international qui provoque la dépréciation du billet vert et, donc, l'appréciation de l'euro. Et ce, malgré la crise de la dette du côté des pays périphériques.