Raul Castro propose - devant le 6ème Congrès du Partie Communiste de Cuba - de limiter à 10 ans (deux fois cinq) les mandats politiques. On dirait qu'après plus de cinquante ans au pouvoir, les frères Castro ont compris que l'absence de mobilité verticale (d'ascenseur social), ne peut que conduire à la castification du social. Ce qui est particulièrement vrai dans les sociétés non marchandes. La Corée du Nord en est un modèle, comme l'est Cuba aussi. Le monde individualiste ne peut se manifester dans la plénitude de ces capacités que s'il y a alternance politique et mobilité verticale dans l'espace public. Dans les cas contraire, ces réalités peuvent être non pas de la matière explosive, mais de la matière inflammable. Il suffit d'une étincèle...