Il est important de comprendre que le réchauffement climatique n'est pas simplement une affaire de l'acivité humaine. Daily motion présente des images de la NASA sur ce phénomène à l'échelle du système solaire. Pour voir, cette image il faut inscrire sur daily motion,le titre suivant:" Il n'y a pas que la terre qui se réchauffe". Tout indique, ainsi, que les calculs Mayas sur un calendrier galactique, ne sont pas de l'ordre de l'imaginaire. Par conséquent, la date du 21 décembre 2012 comme étant le moment où le système solaire traverse l'équateur galactique, n'est pas une simple fantasie. Rappelons que pour les Mayas, le cosmos n'a pas de commencement ni de fin dans l'espace et dans le temps. Donc, ils avaient une cosmologie très différente de celle du Big Bang, qui implique justement un commencement et une fin. Ce qui fait partie de l'idée créationniste.