Tous les journaux d'économie parlent de la guerre des monnaies. Les États-Unis cherchent par tous les moyens de faire déprécier le billet vert. Les dévaluations compétitives sont à l'ordre du jour. La Fed devrait, après les élections du 2 novembre, faire fonctionner la planche à billets, pour acheter des bons du Trésor au niveau international et pour acheter des bons pourris au niveau interne. On devrait donc s'attendre à la dépréciation de l' US dollar sur le marché des changes et à l'apparition d'un taux d'inflation peu important aux États-Unis. Ce taux d'inflation marginal est le résultat d'une faible vitesse de circulation de la monnaie, à cause de la crise du crédit. En tout cas, la dépréciation du billet vert devrait provoquer une hausse du prix de l'or. Ce qui risque de provoquer une crise sur le marché des bons du Trésor.