Par rapport au processus du réel, il s'agit d'anticiper l'avenir. Car, comme le dit Sénèque: Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. Les sociétés peuvent s'épargner beaucoup de peines et de catastrophes, si elles arrivent à comprendre la logique du processus dans lequel elles sont engagées. Le grand problème que pose la prédiction est que les acteurs qui sont engagés dans un mouvement donné, sont les produits des circonstances qui conditionnent son existence. Tout ordre tend à persévérer dan son être. Et l'esprit de chaque ordre dit à chacun de ses membres, plus précisément ses "yesmen": En avant, en avant ! Donc, il faut pédaler pour ne pas tomber... même lorsque le chemin mène au précipice. De là, la nécessité de prendre une distance par rapport à l'ordre institué, pour saisir la logique de son développement. A présent, il n'est pas difficile de comprendre que l'ordre du monde que nous connaissons, est en train de s'enfoncer das la logique de sa propre perte. Il s'agit, donc, de saisir la logique de son dépassement.