Tout indique que la contraction du marché de l'immobilier en Espagne est très importante. La presse espagnole parle de plus en plus de la fin du boom de l'immobilier. Notons qu'entre 1997 et 2006 le nombre de logements construits en Espagne fut de plus de 5,4 millions .(El Pais, Negocios,16 septembre 2007,p. 2). Comment expliquer cette contraction de la demande dans une économie où le niveau de la consommation est un des plus élevés au monde? Faut-il y voir, dans cette réduction de la demande dans le secteur de l'immobilier, la diminution de quelques 40% des fonds structurels, depuis le début de l'année? Signalons, en effet, que pour le programme 2000-2006 l'Espagne recevait annuellement 12,5 milliards d'euros de fonds européens (fonds structurels + Pac), tandis que pour le programme 2007-2013, elle ne devrait toucher que 9 milliards. Le dirigeant du Parti Populaire (droite) Mariano Rajoy, parlait, il y a peu, à ce propos, de manque à gagner.- Attention à la fin des fonds structurels...