Depuis le Lundi 1er octobre, nous savons que que l'UBS, la plus grande banque suisse, ainsi que la Deutsche Bank la grande banque allemande et la Citigroupe, la banque américaine la plus importante de monde, sont prises dans la crise hypothécaire des États-Unis. Pour le moment, il y a des rumeurs concernant la Santander, la plus grande de la zone euro. Et les bourses montent... Ce qui veut dire que les gendarmes des grandes bourses font leur boulot... Mais, pour combien de temps? Peut-on imaginer des bénéfices en bourse, malgré la crise de l'immobilier, la crise du crédit et celle de la consommation? A moins que toute cette euphorie boursière soit le résultat d'un grand miracle... En tout cas, les ventes finales de l'immobilier en Californie, comme en Floride, sont en baisse de 40% par rapport à il y a un an.