La dette publique est officiellement mise en rapport avec le PIB. On le fait non seulement pour les pays développés, mais aussi pour les pays du Tiers-monde. C'est ainsi qu'on nous dit que la dette publique française représente actuellement le 64% du PIB. Ce mode de calcul est particulièrement problématique. C'est plutôt par rapport aux exportations, en biens et services, qu'il serait plus cohérent de la faire. Notons, à ce niveau là, que fin 2005 la dette publique de la France était de 1455 milliards de dollars, tandis que la valeur des exportations, de la balance des biens et services, fut cette année là de 575 milliards de dollars. Cela veut dire, par conséquent, que la dette publique française représente deux fois et demi la valeur de ses exportations.