Benoît XVI a soutenu devant l'Assemblée Episcopale Latinoaméricaine, le 13 mai, que la Conquête n'avait pas été une aliénation des cultures préaméricaines, mais plutôt une purification. Ce que l'Evêque de Rome semble ignorer est que la Conquête a provoqué non seulement la quasi disparition des populations préaméricaines et la destruction de leurs cultures, mais aussi qu'elle a, par là même, conditionné le marché triangulaire: la traite et l'esclavage des noirs.