Pour les Mayas la Grande Etoile Noire est le centre de notre galaxie et non pas le centre du Cosmos. Selon leur vision de l'Univers, le Cosmos n'a pas de centre. Il est composé d'une infinité de galaxies. Les Mayas posent, par conséquent, la thèse d'un Cosmos éternel, infini, illimité. Nous savons actuellement, depuis le 28 décembre 1999, qu'au centre de la Voie Lacté il y a une grande étoile à neutron, équivalente à quelques 30 millions de masses solaires. Il est hautement problématique de penser que les mayas connaissaient ces donnés. Mais, il n'est pas difficile de comprendre que cette spéculation est de l'ordre du possible. En effet, de même que les atomistes grecs on formulé la base de la théorie des particules, sans microscope, de même les Maîtres des étoiles Mayas - les Chilam Balam - nous ont laissé une vision du Cosmos particulièrement étonnante, de par sa rationalité, pour toute métaphysique non-créationniste.