Les néo consevateurs américains ont mis à la mode ce concept de guerre des civilisations. Edgar Morin parle plutôt, avec raison, de guerre des barbaries Le fait est que cette notion a sa source dans la thèse de Karl Schmitt - qui fut conseiller d'Etat du parti nazi -, selon laquelle: on ne saurait raisonnablement nier que les peuples se regroupent conformement à l'opposition ami-ennemie. Leo Strauss, ancien élève de Schmitt, va diffuser largement ces idées dans le milieu conservateur aux Etat-Unis.