septembre 2009 (12)

A propos de la devise de réserve internationale.

Le Président de la Banque Mondiale, Robert Zoellick - de nationalité américaine, il convient de le remarquer - considère, avec raison, que la résolution lors de la rencontre de Pittsburgh, de faire du G-20 le cadre d'une nouvelle gouvernance mondiale, est une décision de première importance. En […]

Lire la suite

A propos du programme d'émission monétaire de la Réserve Fédérale.

Ce fut le 18 mars 2009 que la Fed annonça la mise en marche d'un programme d'achats de bons du Trésor à 30 ans. Pour cela faire, la Fed va émettre 300 milliards de dollars. Tout ceci, pour éviter l'effondrement de ces valeurs dont la valeur réelle tendait à se situer en-dessous de la valeur […]

Lire la suite

Vers la phase finale de l'étalon-dollar.

Tout ordre cherche à se reproduire et à se conserver dans son être. Le cas du système dollar est, à ce niveau là, particulièrement significatif. Malgré l'état de décomposition dans lequel se trouve ce système, il est toujours capable d'assurer sa propre continuité. Et ceci, non pas grâce à la […]

Lire la suite

Pour cerner la Grande Crise de notre temps.

Pour comprendre la crise actuelle, il convient de faire la différence entre la crise du billet vert et la crise propre à la Communauté Européenne. En effet, nous avons déjà signalé les moments essentiels de la crise du billet vert. Rappelons qu'elle a comme point de départ l'affaiblissement du […]

Lire la suite

Encore à propos de la monnaie.

Aristote nous dit qu'il n'y a pas de vie sociale sans échange; échange, sans égalité et égalité sans commune mesure. Il constate, en plus, que l'or apparait, comme la valeur d'échange objectivée, avec le marché à longue distance. Puis, avec la formation des sociétés particulières - des nations, […]

Lire la suite

Concernant l'inflation et la déflation.

L'inflation et la déflation, qui est son contraire, sont le résultat de la variation de la quantité de monnaie en circulation, dans une réalité donnée. Ainsi, la valeur en échange d'une monnaie diminue lorsqu'il y a augmentation de sa quantité. Dans le cas contraire nous avons affaire au phénomène […]

Lire la suite

A propos de la banqueroute de Lehman Brothers.

La presse internationale semble s'accorder sur le fait de présenter la banqueroute de Lehman Brothers (LB), comme étant la cause principale de l'aggravation de la crise que nous connaissons actuellement. Rappelons que la mise en faillite de cette banque - le 15 juillet 2008 -, fut décidée par la […]

Lire la suite

De la logique de la crise actuelle.

La dépréciation du dollar en 2004 - lequel passa de 1,18 pour 1 euro, à 1,34, toujours pour 1 euro -, va provoquer avec la montée du taux d'intérêt de la Fed - qui passa de 1%, début juin 2004, à 5,25% fin juin 2006 -, la crise hypothécaire aux États-Unis, à partir de juillet 2006. Cette crise, dit […]

Lire la suite

De la sortie de la crise.

Il y a peu de temps on a demandé à Paul Krugman - le prix Nobel d'économie 2008 -, comment sort-on de la crise? Il a répondu: Seul Dieu le sait...Nous manquons de modèle. Ceci montre jusqu'à quel point la désorientation, la confusion, dans notre monde, est très grande. Pour notre part, depuis […]

Lire la suite

Encore sur la crise actuelle.

Peu avant son départ du pouvoir, l'ancien Président des États-Unis, G W Bush, parla de cette crise qui s'est échappée de Wall Street. Il est clair que cette crise ne s'est pas échappée de la bourse de New York et qu'elle n'est pas non plus la crise finale du capitalisme, comme le croient ceux qui […]

Lire la suite

Les bonus des traders et les rémunérations exorbitantes.

Depuis la crise des années trente, on fait la différence entre les banques commerciales et les banques d'affaires. La Glass-Steagall Acte, du 16 juin 1933, établit bien cette différence. Ce qui veut dire que les banques d'affaires peuvent bien spéculer sur le marchés des actifs financiers, tandis […]

Lire la suite

A propos de la concurrence déloyale dans le marché du coton.

L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) vient de reconnaître que le Brésil a raison d'accuser les États-Unis de concurrence déloyale, en pratiquant dans le marché du coton des subventions à la production. Selon les brésiliens le gouvernement américain apporta à ce secteur une subvention estimée à […]

Lire la suite